Prochaine génération de patineurs produisant des résultats à Kingston

L’entraîneure Josée Picard l’appelle la deuxième partie. Elle parle de la toute petite Justine Brasseur, qui a remporté le programme court des femmes novices et le programme court de patinage en couple novice avec son nouveau partenaire Mathieu Ostiguy, aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, cette semaine.

La première partie de la carrière réactivée de Josée serait Julianne Séguin et Charlie Bilodeau, les champions en titre de la finale du Grand Prix junior. Bien sûr, les antécédents de Josée constituent la pierre angulaire : elle a été l’entraîneure d’Isabelle Brasseur et de Lloyd Eisler, qui ont remporté un titre mondial de patinage en couple et une médaille de bronze olympique dans les années 1990.

Ce n’est donc qu’un juste retour des choses que le dernier projet de Josée soit la nièce d’Isabelle Brasseur, Justine, la fille du frère d’Isabelle, Dominique.

Josée entraîne Justine depuis l’âge de quatre ans. Et, elle l’a initiée au patinage en couple quand elle n’avait que sept ans – la meilleure façon de développer une patineuse de patinage en couple.

Justine et Mathieu ont remporté le programme court de patinage en couple mardi avec 36,91 points, enregistrant une avance très étroite sur Olivia et Mackenzie Boys-Eddy. Justine a gagné le programme court des femmes novices lundi avec 43,05 points, exécutant une combinaison de triple boucle piquée – double boucle piquée et un triple Salchow, ainsi que deux pirouettes évaluées de niveau quatre.

Quand Justine avait sept ans, Josée a demandé à Mathieu, qui patinait dans une patinoire à proximité, s’il voulait faire du patinage en couple avec elle. Il a poliment refusé, poursuivant sa carrière en patinage en simple. Justine a patiné avec d’autres partenaires, mais ce fut toutes des équipes de courte durée, des petits patineurs, certains n’ayant seulement une différence de poids que de 10 livres, non que Justine n’ait jamais été très lourde.

Il y a un an et demi, Mathieu est venu patiner avec Josée dans son club et, à nouveau, elle lui a parlé du patinage en couple. Mathieu ne s’y intéressait toujours pas. Mais, après les Championnats nationaux de l’an dernier, quand Mathieu a assez bien réussi chez les hommes juniors, mais pas suffisamment pour faire partie un jour d’une équipe internationale – il n’y avait pas de triples Axels dans le futur – Josée lui a dit que quand ils allaient rentrer, il essaierait le patinage en couple – et aucune discussion. Puis, il pourrait décider s’il voulait continuer.

Il a accepté. Josée ne croyait pas qu’ils seraient prêts à temps pour ces Championnats nationaux. Mais, ils prouvent qu’ils le sont, avec une apparence professionnelle et soignée sur la glace. « Ce qui est bien, c’est que tous deux peuvent exécuter les sauts », fait remarquer Josée. « Ils réussissent tous les triples sauts. C’est seulement une question de levées pour lui, parce qu’il n’avait jamais fait de levées auparavant. »

Il s’agit de la neuvième année de patinage de Justine. Josée affirme qu’elle est heureuse de patiner et qu’elle patine toute la journée à la patinoire. Elle a toujours le sourire aux lèvres. Comme Julianne Séguin et la tante de Justine, elle est accommodante. « Je façonne celle-ci depuis longtemps », a fait observer Josée.

Lori-Ann Matte et Thierry Ferland étaient, en troisième place, seulement 0,22 point derrière l’équipe de Boys-Eddy.

L’équipe qui a terminé neuvième sur onze – Katrina Lopez et Kurtis Schreiber – a suscité de puissants souvenirs d’une époque grisante. Ils étaient vêtus des costumes que leurs entraîneurs, Anabelle Langlois et Cody Hay, ont portés aux Jeux olympiques 2010 de Vancouver.

« C’est vraiment superbe », s’est exclamée Katrina par la suite. Elle a regardé les Jeux olympiques à la maison, à Calgary.

Porter ces costumes a motivé davantage cette nouvelle équipe : ils ne représentent pas seulement l’Alberta, mais aussi leurs entraîneurs, a déclaré Kurtis.

Ce fut une « décision de toute dernière minute » que Katrina et Kurtis se transforment en patineurs de patinage en couple. Kurtis avait fait un essai avec Katrina l’été dernier, mais il n’était pas certain qu’il voulait le faire. Ils ont finalement fait équipe le 10 septembre, il y a seulement quatre mois.

Étant donné qu’ils ont commencé aussi tard, ils n’ont pas eu le temps de confectionner tous leurs costumes. Et, Anabelle affirme qu’elle et Cody sont en faveur d’aider leurs patineurs à économiser.

Anabelle a dit à Katrina que le costume lui va mieux qu’il ne lui allait il y a cinq ans.

Mary Orr, de Brantford, Ont., et Phelan Simpson, de Kitchener, Ont., ont facilement remporté le programme court de patinage en couple junior avec 48,04 points et comptent une avance de plus de cinq points sur Hope McLean, de Newbury, Ont., et Trennt Michaud, de Trenton, Ont., avec 42,74 points. En troisième place se trouvent Keelee Gingrich et Davin Portz, de Calgary, avec 41,86 points.

Le nouveau champion novice chez les hommes est Gabriel St-Jean, âgé de 14 ans, de Grand‑Mère, Qc, qui s’est en fait classé en troisième place en style libre avec 75,05 points pour terminer avec 118,23 points au classement général.

Gabriel Farand, âgé de 13 ans, de St-Antoine-sur-Richelieu, Qc, qui menait après le programme court, a terminé cinquième dans le programme libre et a remporté la médaille d’argent avec 117,09 points. Le vainqueur du style libre a été Conrad Orzel, âgé de 14 ans, de Woodbridge, Ont., qui a évoqué des amarantes roulant au sol et emportées par le vent dans son programme et a remporté la médaille de bronze avec 114,06 points. Sa note gagnante dans le programme libre était de 80,49 points.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.