Les plus grands ambassadeurs du patinage

Par Debbi Wilkes

Le monde du patinage peut être à la fois étrange et merveilleux.

Un athlète peut se trouver au haut du podium, recherché par les partisans et glorifié pour ses exploits, puis le moment suivant, il peut avoir l’impression qu’on l’a oublié, qu’il n’est pas à sa place et se sent mal à l’aise dans un monde qu’il dominait.

Qu’advient-il de ces incroyables champions une fois que leur carrière compétitive semble avoir été réduite à quelques lignes au palmarès?

Évidemment, certains continuent à participer au sport à titre d’entraîneurs, d’officiels et de bénévoles, mais beaucoup d’autres poursuivent leur vie loin du patinage et les expériences et souvenirs de performances, qu’ils chérissent et qui avaient fait la manchette des journaux, évoquent des réminiscences lointaines.

Quelques-uns ont été intronisés au Temple de la renommée de Patinage Canada, fondé en 1990 en reconnaissance des athlètes qui ont connu un succès international exceptionnel et des entraîneurs, officiels et bâtisseurs qui ont fait une contribution exceptionnelle au patinage au Canada. Bien que cette reconnaissance soit bien méritée et réjouisse les personnes concernées, de faibles ressources ont été disponibles pour la planification des « prochaines étapes » de la poursuite du développement du potentiel des talentueux membres du Temple de la renommée ainsi que des champions qui sont montés sur le podium senior canadien.

Ce groupe illustre et élite de personnes, nos anciens champions canadiens et, potentiellement, les plus grands ambassadeurs du patinage, a constitué de silencieuses parties prenantes de la promotion du patinage. Ils ont acquis des habiletés, une rare expertise et de riches connaissances qu’ils peuvent partager, mais Patinage Canada n’avait jamais déterminé comment tirer parti de leur puissance collective pour promouvoir notre sport… jusqu’à présent.

Au cours du 100e anniversaire des Championnats canadiens, la saison dernière, à Ottawa, près d’une centaine d’anciens champions seniors canadiens et membres du Temple de la renommée ont été invités par Patinage Canada à assister à l’événement. Les anciens ont profité de places réservées aux dignitaires et de laissez-passer pour le salon des dignitaires tout au long de la compétition, dont les hôtes étaient le gouverneur général et Mme Johnston, à Rideau Hall, et ont été célébrés à des séances d’autographes pour les partisans et au Gala final des anciens en présence de l’équipe olympique de 2014. Des épinglettes et des foulards de conception ont également été produits pour commémorer l’occasion.

Donald Knight, quatre fois champion canadien et médaillé de bronze des Championnats du monde de 1965, a décrit ses émouvantes retrouvailles avec tant d’anciens collègues et amis. « Nous avons tous en commun d’avoir concouru et représenté nous-mêmes, nos familles et notre pays, quelque chose que nous chérirons et partagerons toujours. »

Pour le patinage, Ottawa a été un jalon important. Seulement trois autres sports ont une aussi longue histoire au Canada. Et, la reconnaissance de l’existence et de l’importance de cette histoire par le biais de ses champions a représenté pour les partisans et les concurrents actuels une occasion d’apprendre de première main comment le sport a évolué.

Comme Don, la médaillée d’argent des Jeux olympiques de 1988, Elizabeth Manley, y a assisté parce qu’il s’agissait d’une formidable occasion de se réunir avec tous les patineurs au fil des ans et ses héros du passé.

« J’ai été tellement impressionnée et c’était tellement excitant de s’asseoir avec des gens que je n’avais pas vus depuis des années et de regarder nos étoiles actuelles et futures concourir. Ce fut aussi très émouvant par moment, lorsque je me suis entretenue avec des patineurs que j’avais admirés toute ma vie », a déclaré Liz.

Le Programme des anciens à Ottawa a certainement remporté un succès retentissant auprès des anciens, des concurrents et des partisans. Tout à coup, le passé, le présent et l’avenir se sont unis et les moments magiques créés ont permis aux anciens de se rendre compte qu’ils étaient vraiment de précieux et importants membres de la famille du patinage… et loin d’être oubliés.

À quoi peuvent s’attendre les anciens à l’avenir?

Cette année, à Kingston, aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, qui se tiendront du 19 au 25 janvier 2015, un autre programme pour les anciens sera offert afin d’attirer nos anciens champions et de raviver leur intérêt et leur engagement. Le programme de cette année ne sera pas tout aussi grisant que celui du 100e anniversaire à Ottawa, mais il offrira encore la formidable occasion aux anciens d’élargir leur communauté et d’être reconnus pour toutes leurs contributions au patinage. Des places spéciales, un accueil de dignitaire, des séances d’autographes et un brunch de célébrations feront partie du programme. Les anciens pourront aussi célébrer la cérémonie d’intronisation au Temple de la renommée, lors de l’exhibition de dimanche, honorant l’incroyable créativité de la chorégraphe, Lori Nichol.

Pour Liz Manley, l’établissement d’un fort programme pour les anciens donne, aux anciens champions, l’occasion de rester proche de la famille du patinage, quelque chose qui est important d’après elle pour le succès continu. « La reconnaissance de notre histoire fait du Canada un pays plus fort dans le monde international du patinage parce qu’il est bon d’inspirer la confiance et la fierté dans tout ce que nous faisons sur la glace, aujourd’hui et à l’avenir. »

Ce qui a commencé comme une petite idée pour Patinage Canada est devenu un programme croissant avec un potentiel inspirant. Non seulement est-ce le but de l’organisation de célébrer les réalisations des anciens, mais c’est aussi dans les plans à long terme de Patinage Canada d’élaborer une initiative qui permette d’organiser, d’illustrer et de commercialiser l’incroyable histoire que représentent les anciens.

Félicitations aux plus grands ambassadeurs du patinage!

Nous espérons vous voir tous à Kingston.

0270 0448 0463 0851

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.