La Canadienne Kaetlyn Osmond gagne le titre mondial de patinage artistique

MILAN, Italie – Kaetlyn Osmond a gagné la médaille d’or chez les femmes, vendredi, aux championnats du monde de patinage artistique de l’ISU. C’est le premier titre mondial féminin du Canada en 45 ans.

« C’est une sensation incroyable pour moi, a dit Osmond. Être championne du monde est quelque chose à quoi je ne me suis jamais attendue. Je me battais pour exécuter un programme propre et je me battais pour monter sur le podium. »

La médaillée olympique de bronze de 22 ans de Marystown, à T.-N.L., a été la première patineuse à s’exécuter dans le dernier groupe de six patineuses et elle a présenté un programme propre qui n’a pas été égalé. Elle a obtenu 150,50 points pour sa routine au son de Black Swan pour terminer avec 223,23 points en tout et cela lui a permis de grimper depuis la quatrième place du programme court de mercredi.

La dernière fois qu’une Canadienne a été médaillée d’or aux championnats du monde, c’est par Karen Magnussen en 1973. Osmond est la quatrième Canadienne dans l’histoire à gagner un titre mondial. Petra Burka a obtenu la médaille d’or en 1965 et Barbara Ann Scott a gagné deux fois de suite en 1947 et 1948.

« Le Canada a tellement une forte histoire de compétiteurs dans toutes les disciplines, a dit Osmond. Seulement cette médaille d’or a été difficile pour les femmes. J’espère que maintenant nous pourrons être championnes beaucoup plus. »

La routine remplie de difficultés d’Osmond a débuté avec deux combinaisons: un triple flip – triple boucle piquée et un double Axel – triple boucle piquée. Elles ont été suivies par un triple Lutz, une triple boucle, un triple flip, une combinaison triple Salchow – double boucle et un autre double Axel.

« Il a fallu beaucoup de concentration mentale aujourd’hui pour réussir cela. Cela a été une vraiment longue année, a dit Osmond. Je voulais montrer que ma médaille de bronze aux Jeux olympiques n’était pas un coup de chance. »

Wakaba Higuchi, du Japon, a terminé deuxième avec 210,90 points et sa compatriote Satoko Miyahara troisième avec 210,08.

Gabrielle Daleman, de Newmarket, en Ontario, s’est classée septième.

En danse, Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont obtenu une note record personnel dans leur danse courte pour se classer troisième avec 78,31. Les médaillés olympiques d’argent Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, de France, sont en tête avec 83,73 et les Américains Madison Hubbell et Zachary Donohue sont deuxièmes avec 80,42.

« Nous avons éprouvé des difficultés avec la danse courte cette saison, donc nous sommes heureux et satisfaits d’en avoir exécuté une dont nous sommes fiers », a dit Poje.

Le couple, deux fois médaillé aux championnats du monde, arrive d’une décevante performance aux Jeux olympiques avec une septième place.

« Nous étions découragés et épuisés après les Jeux, a dit Weaver. Mais nous savions à quel point nous avions travaillé fort et à quel point est bon notre produit et nous nous sommes préparés pour arriver ici avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme. »

Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, ont aussi reçu une note record personnel et sont sixièmes avec 74,51. Carolane Soucisse, de Châteauguay, au Québec, et Shane Firus, de North Vancouver, sont 11es.

« Cela a été un programme dur physiquement à patiner pour nous deux à la fin de la saison, a dit Poirier. Les Jeux olympiques ont été très exigeants sur nous. Nous avons réorganisé la danse courte pour que nous puissions patiner un peu plus librement et cela a été vraiment payant, spécialement avec une plus forte note technique. »

Soucisse et Firus font leurs débuts aux championnats du monde.

« Nous avons patiné et avons apprécié le moment », a dit Soucisse.

La compétition se terminera dimanche avec la danse libre et le programme libre masculin.

Résultats complets: Championnats du monde de patinage artistique de l’ISU

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.