Nouveaux champions canadiens à Kingston

KINGSTON, ONTARIO – C’est avec des sentiments partagés que Gabby Daleman a terminé son programme long aux Championnats nationaux de patinage Canadian Tire, samedi.

Elle avait commis quelques erreurs, avait fait une chute, était essoufflée après sa sixième épisode d’angine streptococcique cette saison et ignorait si elle avait fait assez.

Elle avait assurément fait assez, par 1,78 points. Gabby, âgée de 16 ans, de Newmarket, Ont., a remporté son premier titre canadien avec 186,02 points contre une coriace Alaine Chartrand, qui en fait l’a battue en style libre.

Alaine, âgée de 18 ans et habitant à proximité de Prescott, Ont., avait l’air totalement abasourdie lorsque ses notes ont été affichées sur un écran. Elle avait remporté le style libre avec 123,99 points, seulement 0,88 point de plus que Gabby. Mais, elle avait été en troisième place dans le programme court et a terminé avec la médaille d’argent et 184,24 points.

Véronik Mallet, âgée de 20 ans, de Sept-Îles, Qc, a mérité la médaille de bronze en terminant en troisième place dans le programme libre avec 111,24 points, accumulant en tout 172,43 points.

Kim Deguise-Léveillée, âgée de 16 ans, de Sorel-Tracy, Qc, a fondu en larmes quand elle a découvert qu’elle avait terminé quatrième en style libre et cinquième au classement général, atteignant son objectif de terminer parmi les cinq meilleures. Elle était championne canadienne junior l’an dernier.

« Quand j’ai terminé, j’étais soulagée parce que je m’étais donnée corps et âme », a avoué Gabby, versant des larmes sur la glace. « J’étais aussi tellement fière de moi-même », a-t-elle dit. « Je pensais, « tu veux être championne canadienne, tu le mérites, tu as travaillé dur, tu le veux vraiment, n’abandonne pas. Si tu abandonnes, tu vas perdre ». J’ai tout donné et tenu bon. »

Alaine a mérité sa première ovation de sa carrière grâce à son programme sur la musique du film Docteur Jivago. « C’était vraiment excitant », a-t-elle dit. « Et, ce n’était pas seulement des membres de ma famille, parce qu’ils l’ont fait l’an dernier. » Elle a amélioré son record personnel de 12 points.

L’épreuve masculine a été aussi difficile, bien que Nam Nguyen, âgé seulement de 16 ans, ait laissé ses concurrents derrière avec les 175,10 points qu’il a reçus pour le style libre et ses 256,88 points au classement général.

« Cette note de style libre est simplement gigantesque », a déclaré Liam Firus, qui a terminé troisième avec 222,40 points, seulement 0,18 point derrière un Jeremy Ten revigoré. « C’est comparable aux cinq meilleurs au monde. »

Comment on se sent d’être appelé champion canadien après un règne de sept ans de Patrick Chan (qui a par la suite félicité Nam), « on se sent superbe », a déclaré Nam. « J’ai rêvé de devenir champion canadien depuis l’âge de huit ans (et de remporter le titre juvénile.) »

L’entraîneur Brian Orser n’était pas surpris. Le potentiel de Nam est illimité, dit-il. « Il continue à exiger beaucoup de lui-même », a déclaré Brian. « Il me surprend, mais la chose qu’il voudra faire maintenant est d’ajouter un quadruple saut au programme court. Nous allons en discuter. Mais, il a réussi quelques quadruples boucles piquées. Il continue à repousser les limites. « Et, il est uniforme. »

Brian espère qu’il terminera parmi les huit premiers aux Championnats du monde.

Jeremy Ten, qui est retourné seulement pour une année d’adieu aux Championnats canadiens pourrait aussi faire partie de l’équipe mondiale. « Je suis transporté de joie en ce moment », a‑t-il signalé. « Je ne m’y ’attendais pas du tout. »

Son entraîneure Joanne McLeod était émue dans le lieu réservé aux étreintes et aux larmes. « Je pensais que j’allais avoir une crise cardiaque », a-t-elle dit.

Liam Firus espérait obtenir une deuxième place, mais la troisième place lui convient. L’un des plus beaux patineurs du groupe, il a dépassé tout le monde pour le nombre de points, y compris Nam, dans les composantes de programme, avec 82,52 points.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.