Une deuxième journée de patinage artistique se termine aux Jeux d’hiver du Canada

L’Ontarienne Alison Schumacher a choisi le moment idéal pour sortir de son chapeau son meilleur programme court de la saison.

Du haut de ses 4 pieds 4 pouces, la bouillonnante patineuse de 12 ans rayonnait lors du programme court novice féminin aux Jeux d’hiver du Canada en route vers une note de 38,97, un sommet personnel qui la catapulte au premier rang, tout juste devant la championne canadienne Rachel Pettitt du Yukon (38,89).

« Je voulais vraiment obtenir ma meilleure note à vie ici, et j’ai été capable de le faire, alors je suis pas mal excitée et j’ai hâte au programme libre (jeudi) », explique Schumacher, qui s’entraîne aux côtés du membre de l’équipe nationale Elladj Baldé à Detroit.

La deuxième journée complète de la compétition de patinage artistique des Jeux mettait en vedette les patineurs novices et Olympiques spéciaux.

En couple novice, le tandem frère-soeur Olivia et Mackenzie Boys-Eddy, médaillés d’argent aux derniers championnats canadiens, mène après le programme court avec une note de 34,88, devant le duo québécois de Lori-Ann Matte et Thierry Ferland (33,13).

« On est tellement fiers de représenter l’Ontario et on veut juste faire de notre mieux pour récolter des points pour l’équipe », dit Mackenzie.

« C’est probablement la plus grande foule devant laquelle on a patiné. Les applaudissements et les cris étaient tellement forts », ajoute Olivia.

« Notre but ultime, c’est les Jeux olympiques 2022. Ces Jeux, c’est un gros pas en avant dans cette direction pour nous. »

Fraîchement médaillé d’argent au championnat canadien le mois dernier, le Québécois Gabriel Farand occupe le premier rang après avoir obtenu une note de 40,58 au programme court novice.

Dans la dernière épreuve de la journée, la danse sur tracé, les champions canadiens Marjorie Lajoie et Zachary Lagha du Québec prennent la tête du classement en amont de la danse libre jeudi.

Dans la compétition des Olympiques spéciaux, Stephanie Divin de la Colombie-Britannique mène après les éléments niveau 2, tandis que l’Albertaine Meg Ohsada est première après les éléments niveau 3.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

Il y a du talent à revendre dans la famille Boys-Eddy, et pas seulement sur la glace.

Olivia et Mackenzie Boys-Eddy de l’équipe de l’Ontario mènent après le programme court novice, mais ils font aussi les manchettes à l’extérieur de la patinoire.

Mackenzie, 16 ans, est aussi musicien : la reprise de la chanson classique de Percy Mayfield Hit the Road, Jack sur laquelle son frère et elle ont fait leur programme court, c’est lui qui l’a enregistrée.

« J’ai appris à jouer au piano quand j’étais très jeune et j’ai appris cette chanson-là quand j’avais 10 ou 11 ans, se rappelle Mackenzie. Ça fait tellement d’années que je la joue et c’est une chanson tellement l’fun que j’ai décidé d’enregistrer ma propre version et de la produire avec une section de cordes et une section de cuivres. »

Sa petite soeur Olivia n’est pas en reste : la jeune de 12 ans a aussi un peu de show-business en elle. Elle a joué le rôle de cascadeuse dans le film de Ryan Reynolds The Captive.

« Ça a été une expérience incroyable, raconte Olivia, qui mesure 4 pieds 7 pouces. Je n’avais jamais fait quelque chose comme ça avant. Ils cherchaient quelqu’un qui pouvait faire une spirale de la mort, était petit, et avait les yeux bleus et les cheveux blonds. »

« C’est pas mal moi! » ajoute-t-elle en riant.

DANS LES TRACES DE SON GRAND-PÈRE

L’Olympienne spéciale Stephanie Divin a du champion dans le sang : son grand-père, Karol Divin, a représenté l’ancienne Tchécoslovaquie à trois Jeux olympiques (1956, 1960, 1964), remportant une médaille d’argent en 1960. D’ailleurs, il partageait le podium avec le Canadien Donald Jackson, champion du monde de 1962, qui avait obtenu la médaille de bronze.

« C’est pas mal excitant d’avoir un grand-père qui est célèbre, dit Stephanie. Je veux patiner de mon mieux ici et avoir de beaux souvenirs. »

C’est bien parti pour Stephanie Divin, qui mène le classement après les éléments de niveau 2 des Olympiques spéciaux et pourrait fort bien quitter Prince George avec sa propre médaille.

MERCREDI

La première vague de médailles de patinage artistique sera décidée mercredi avec les programmes libres pré-novice hommes (10 h 15 HP), danse sur glace (11 h 50), couple (16 h 50) et femmes (17 h 35). Les programmes libres masculins Olympiques spéciaux (niveaux 2 et 3) seront présentés mercredi à compter de 12 h 50. La remise des médailles (pré-novice, novice et Olympiques spéciaux) a lieu jeudi soir.

Cliquez ici pour voir les ordre de départ et les résultats

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.