Performance captivante médaillée d’argent pour Tessa Virtue et Scott Moir

Tessa Virtue et Scott Moir ont terminé leur deuxième programme olympique de la façon la plus importante pour eux : deux programmes envoûtants, exécutés parfaitement, de sorte qu’on puisse entendre une mouche voler et qu’on sente les larmes monter aux yeux.

Ils ont remporté une médaille d’argent tout en enregistrant un record du monde de 114,66 points pour leur style libre, du moins pour un court temps. Leur note a été dépassée par le nouveau record de 116,63 points de Meryl Davis et Charlie White.

En tout, Meryl et Charlie ont donné aux États-Unis leur première médaille d’or olympique en danse sur glace avec un total de 195,52 points, aussi un record du monde, battant leur note obtenue à la finale du Grand Prix de 191,35 points. Tessa et Scott ont obtenu 190,99 points.

Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov, de Russie, ont été médaillés de bronze, avec un total de seulement 183,48 points, après avoir terminé troisièmes dans les deux programmes.

Les médaillés d’argent canadiens Kaitlyn Weaver et Andrew Poje étaient septièmes au classement général, incapables de surmonter leur faible note dans le programme court. Mais, ils ont terminé cinquièmes en danse libre avec un record de la saison de 103,18 points, pour une note finale de 169,50 points.

Alexandra Paul et Mitchell Islam ont dû surmonter une erreur commise dans les voltes de la danse courte, qui les a placés en 18e place. Mais, ils ont pu exécuter leur danse libre et montrer à l’accueillante foule russe ce qu’ils savaient faire : un magnifique jeu de voltes, exécuté sans faute, des levées douces et homogènes, de difficiles entrées dans les levées et une merveilleuse évolution sur la glace. Ils ont terminé 16e en danse libre, mais se sont retrouvés au 18e rang au classement général avec 138,70 points dans leur première compétition internationale majeure. Ils n’avaient jamais concouru à un championnat de monde.

Tessa est apparue sur la glace vêtue de rose pâle, a pris la main de Scott et ils ont ébloui la foule, racontant l’histoire de leurs vies ensemble, pendant 17 ans, les hauts et les bas, et pour terminer, plaçant leurs mains sur les cœurs. « Je crois que je suis prêt pour quatre autres années », a déclaré Scott dans le lieu réservé aux étreintes et aux larmes. Personne ne l’a cru.

« Wow, Tessa et Scott, j’en ai la chair de poule », a gazouillé Joannie Rochette.

« ÇA c’était le meilleur patinage que j’ai jamais vu. Je ne me suis jamais senti aussi engagé dans une performance », a gazouillé Eric Radford.

Tessa a admis que ce fut stressant de patiner sur la plus grande scène au monde, mais ils y ont bien fait face. « C’est un programme assez ambigu et chargé et je crois que nous l’avons très bien exécuté. »

« Nous avons ressenti une pression intense. Nous nous sommes entraînés pendant 17 ans pour ce moment. »

Leur danse libre l’a emporté sur leur meilleure note de la saison précédente par plus de deux points. « C’est ce que nous voulions faire aujourd’hui », a affirmé Scott. « Ce programme était notre bébé – et c’est spécial pour nous de l’exécuter pour la dernière fois. Nous avons patiné de la meilleure façon possible. »

Est-ce qu’ils ont été déçus de la médaille d’argent? « Nous aurions aimé rapporter une médaille d’or pour le Canada, mais aucun de nos proches ne nous aimera moins parce que nous avons gagné la médaille d’argent », a soutenu Tessa.

Scott a déclaré qu’il ignorait quels étaient leurs projets d’avenir – bien qu’il semble qu’ils ne concourront pas aux championnats du monde, à Tokyo. Ils participeront à Stars on Ice durant le printemps. Pendant cette tournée, ils retrouveront Jeff Buttle, qui a gazouillé : « Je les adore tous les deux. »

En ce qui concerne Kaitlyn Weaver et Andrew Poje – la prochaine vague de patineurs talentueux qui représenteront le Canada, ils ont patiné en gardant en tête qu’ils n’avaient rien à perdre après une note décevante dans le programme court. « Ce fut rafraîchissant », a dit Kaitlyn. « Tout ce qui s’était passé la veille s’est dissipé lorsque nous avons commencé à patiner ce soir. »

Dépasser 100 points est bon pour eux, affirme Kaitlyn. « C’est la meilleure note que nous avons obtenue pour ce programme depuis son début. Nous sommes simplement heureux que notre performance corresponde à notre note. »

Andrew a avoué que ce fut « décourageant » de voir les notes pour le programme court et « difficile à avaler ».

« Mais, ça nous a incités à vouloir encore plus avoir une bonne performance aujourd’hui », a‑t‑il dit. Et, c’est ce qu’ils ont fait.

Les Russes Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov ne se sont presque pas rendu compte que c’était fini lorsqu’ils ont pris leur pose finale en danse libre. « Il y a eu une pause et ce n’est qu’à ce moment que je me suis rendu compte que nous avions réussi. Nous avons patiné à nos Jeux olympiques et maintenant nous sommes médaillés de bronze. »

Terminant au classement le plus difficile se trouvait l’équipe française composée de Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat, dont le programme sur la musique du Petit Prince était une joie. Ils se trouvaient à plus de six points derrière des Russes.

Pour terminer, Meryl Davis a déclaré que de s’entraîner aux côtés de Tessa et Scott avait été un honneur. « Nous nous sommes poussés les uns les autres et avons poussé notre sport, non seulement ici, mais depuis les quatre dernières années », a ajouté Meryl.

Beverley Smith

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.