Le 10e titre de Chan complète une grosse soirée pour les vétérans aux championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2018

VANCOUVER – Le triple champion du monde Patrick Chan a remporté un 10e titre national canadien masculin record, samedi, pour conclure les championnats nationaux de patinage Canadian Tire 2018.

Tessa Virtue et Scott Moir ont décroché un huitième titre en danse et c’était un septième pour Meagan Duhamel et Eric Radford en couples. Gabrielle Daleman a célébré son 20e anniversaire avec le titre féminin.

Chan s’est classé premier dans les programmes court et long pour obtenir 272,24 points. Keegan Messing, de Sherwood Park, en Alberta, a obtenu la médaille d’argent avec 259,25 et Nam Nguyen, de Toronto, a terminé troisième avec 258,16.

« J’aurais aimé réussir chaque saut, a dit Chan. Mais j’ai fait ce que je devais faire. J’avais plusieurs démons personnels à combattre et j’ai pu atteindre un gros objectif et faire un grand pas en avant. »

Messing a dit qu’il était survolté à la suite de la brillante performance d’Elladj Baldé juste avant lui. Baldé s’est classé quatrième.

« Cela signifie tout pour moi, a dit Messing. Chaque journée de travail acharné,  chaque journée quand je n’avais pas envie de patiner mais que je l’ai quand même fait. J’ai pris chaque chute et continué à pousser mon corps vers ce que je considérais extrême. Je l’ai fait. »

Nguyen a produit le deuxième meilleur programme libre de la soirée pour grimper de la cinquième place à la troisième.

« Aujourd’hui était vraiment spécial pour moi, a-t-il dit. Je me suis senti soulagé après avoir patiné. Cela a été une année difficile. Cela a été dur sur moi et il a été difficile de patiner pendant ces journées difficiles. »

Duhamel et Radford ont gagné le titre en couples avec 234,55 points en revenant avec leur programme Adele d’il y a deux ans. Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, ont suivi avec 213,00 et Kirsten Moore-Towers, de St. Catharines, en Ontario, et Michael Marinaro, de Sarnia, en Ontario, ont terminé troisièmes avec 209,85.

« Les programmes court et long que nous avons exécutés ici sont deux des meilleurs que nous avons faits depuis longtemps, a dit Duhamel, de Lively, en Ontario. Mais nous raffinons encore ce que nous devons faire pour les Jeux olympiques. Nous sommes à un bon endroit. Nous sommes plus confiants que nous l’avons été toute la saison. »

Séguin et Bilodeau ont raté les championnats nationaux l’an dernier à cause d’une blessure. Ils ont aussi produit leur meilleure performance de la saison.

« Nous avons terminé deuxièmes il y a deux ans, donc nous sommes vraiment heureux de revenir à cette position, a dit Bilodeau. Ce qui s’est produit l’an dernier nous a beaucoup aidés aujourd’hui. Nous avons beaucoup appris de toutes les choses que nous avons affrontées. »

Après un lent début, Moore-Towers et Marinaro ont foncé à la ligne d’arrivée pour conserver leur troisième position.

« Le début a été un peu difficile, a dit Moore-Towers. Notre série de sauts n’a pas du tout été très bonne. Personnellement, je suis plus à l’aise avec la deuxième moitié de notre programme. Quand nous arrivons à cette spirale de la mort au milieu, nous pouvons reprendre notre souffle et aborder notre dernière moitié. »

En danse, Virtue et Moir ont réussi un score impressionant de 209,82 points. Piper Gilles et Paul Poirier, de Toronto, se sont accrochés à la deuxième place avec 192,08 tandis que Kaitlyn Weaver et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont grimpé à la très importante troisième place avec 191,09.

« Nous essayions de ressentir le programme plutôt que de l’approcher techniquement, a dit Virtue, de London, en Ontario. Pendant la majorité de la saison, nous avons essayé de soutirer chaque point et quelques fois cela peut être très épuisant. »

« Quelle excellente préparation pour les Jeux olympiques, a ajouté Moir, d’Ilderton, en Ontario. C’est une sensation semblable parce que vous avez tellement de pression. C’était un grand moment pour Tessa et moi. Nous avions beaucoup de soutien des amateurs canadiens et nous voulions nous assurer que nous avions de bonnes performances. »

Une décision audacieuse de changer leur danse libre pour les championnats nationaux a rapporté pour Gilles et Poirier.

« C’était un peu épeurant de faire un nouveau programme à ce moment-ci de la saison, a dit Poirier. Nous avons eu notre bonne dose de doutes tout au long du dernier mois. Nous devions venir à cette compétition avec confiance dans ce que nous faisions. »

Une erreur majeure dans le programme court avait valu une décevante quatrième place à Weaver et Poje avant la danse libre. Ils ont ressenti dès leur présentation que tout le monde voulait qu’ils fassent bien.

« Nous savons que nous avons le soutien de la foule, mais c’était spécial aujourd’hui, a dit Poje. Cela a créé un moment spécial que nous n’oublierons définitivement jamais. »

Chez les femmes, Daleman a produit une performance sans faute le jour de son 20e anniversaire pour gagner le titre avec 229,78 point. La championne en titre Kaetlyn Osmond, de Marystown, à T.-N.L., a remporté la médaille d’argent avec 218,73.

« Après avoir patiné ce programme je n’aurais pas pu être plus fière de moi, a dit Daleman. J’ai eu des hauts et des bas pendant toute l’année. C’est la manière de commencer à 20. »

Osmond a commis deux erreurs dans des sauts dans sa routine Black Swan.

« J’ai encore fait des erreurs stupides, a-t-elle dit. C’est probablement le plus de flips que j’ai ratés dans une compétition, donc c’est un peu frustrant. Malgré tout je crois que je suis sur la bonne voie et que je serai prête pour les Jeux olympiques. »

Larkyn Austman, de Coquitlam, en C.-B., a exécuté le meilleur programme de sa vie pour grimper de la sixième place à la troisième avec 169,62 points, une performance qui pourrait l’envoyer en Corée le mois prochain.

« Cela ne m’a pas encore totalement frappé, a-t-elle dit. ” J’étais tellement heureuse de montrer ce que je pouvais faire sous une pression incroyable et faire ce que je sais que je peux faire. »

La compétition était aussi une qualification pour les Jeux olympiques d’hiver de 2018. Le Comité olympique canadien et Patinage Canada annonceront l’équipe canadienne de patinage artistique mise en nomination pour participer aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 dimanche (le 14 janvier) à 11h (Pacifique) au Robert H. Lee Alumni Centre à Vancouver.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.