Nous étions une petite équipe dynamique, composée de quatre athlètes canadiens concourant à la 24e édition du Trophée commémoratif Ondrej Nepela, tenu à Bratislava, dans le cadre du cinquième arrêt de la série Challenger de l’ISU. Ce fut une semaine excitante, une belle façon de commencer ma saison avec une expérience inestimable de compétition à l’étranger.

Après avoir atterri à Vienne et parcouru une courte distance en navette pour franchir la frontière entre l’Autriche et la Slovaquie, nous sommes arrivés au centre‑ville de Bratislava. Nous étions hébergés à l’hôtel Lindner – un hôtel moderne et confortable, lié à un centre commercial haut de gamme – qui se trouvait à une commode distance de marche de 10 minutes du stade et de la patinoire Ondrej Nepela. Le site même était magnifique, comptant de nombreuses petites photographies historiques décorant les salles et les piliers, y compris la victoire emblématique sur place d’Ondrej Nepela, aux Championnats du monde de patinage artistique de 1973.

kevin-pic-1

Bien que nous nous concentrions sur la compétition et consacrions la majorité de notre temps à nos préparatifs, la période que nous avons passée à découvrir ce que nous pouvions de Bratislava a été très agréable, les derniers jours de l’été semblant s’attarder pour nous jusqu’à notre départ (le temps était clément et il faisait 26˚C durant notre séjour).

Une fois les programmes libres terminés et la compétition achevée, nous avons eu un peu de temps pour visiter la vieille ville historique, le soir, par tramway. Avoir la chance de se promener, de voir les superbes édifices âgés et de se mêler aux foules animées du samedi soir a vraiment été un point saillant du voyage. Nous avons terminé notre sortie par un souper d’équipe idyllique dans un restaurant ayant vue sur les avenues pavées de cailloutis de la ville, où nous avons goûté quelques plats slovaques locaux. Le Bryndzové Halušky (petits dumplings de pommes de terre avec fromage de chèvre et miettes de bacon fumé) était un choix populaire et nous avons essayé un dessert que nous croyions être rempli de pommes, d’après les photos, mais qui a fini par être un Makovník (une pâtisserie sucrée /petit pain fait avec des graines de pavot moulues et du lait). C’était intéressant – surtout parce que nous avons été absolument incapables de deviner ce qu’était la garniture – mais néanmoins délicieux.

À la suggestion de Joanne, notre chef d’équipe pour la semaine, nous avons décidé de commémorer notre dernière soirée en prenant quelques photos d’équipe avant de partir – Mackenzie et Dmitre ont essayé quelques levées de danse, attirant beaucoup d’attention ainsi qu’un groupe de femmes qui se sont inopinément ajoutées aux photos à un moment donné. Ce fut une excellente et amusante façon de conclure notre voyage.

Had a great team dinner with some awesome new friends! ????

A photo posted by Dmitre Razgulajevs (@dmitre_r) on

À présent, après presque 24 heures de voyage (et de nombreuses périodes irrégulières de sommeil), je suis de retour à Vancouver et prêt à reprendre l’entraînement. J’ai hâte de voir ce que la saison nous réserve!

À la prochaine,

Kevin