HELSINKI – Les Canadiennes Kaetlyn Osmond et Gabrielle Daleman sont dans des positions pour gagner des médailles à la suite du programmes court féminin, mercredi, qui a débuté les championnats du monde de patinage artistique de l’ISU 2017.

La championne en titre Evgenia Medvedeva, de Russie, est en tête avec 79,01 points, suivie par Osmond, deuxième avec un record personnel de 75,98 et par Daleman, troisième avec 72,19.

C’est la première fois que le Canada a deux patineuses parmi les trois premières après le programme court féminin aux championnats du monde.

Les deux Canadiennes affichaient de grands sourires après la fin de leur programme respectif, alors qu’elles ont exécuté sans faute leurs sept éléments exigés. Osmond a inséré ses trois sauts (triple combo, triple Lutz et double Axel) dans ses quatre premiers éléments avant de terminer avec ses vrilles et ses séries de pas.

« J’essayais simplement de demeurer calme, de demeurer simplement sur mes pieds, a dit Osmond, de Marystown, à T.-N.L., à ses premiers championnats du monde depuis 2014. J’ai travaillé fort cette année pour aimer cette sensation de concourir et de me produire devant une foule. J’ai eu plusieurs records personnels avec ce programme cette année et c’est une excellente manière de terminer la saison avec lui. »

Daleman, de Newmarket, en Ontario, a aussi débuté avec sa combinaison triple piqué-triple piqué avec son Lutz et son Axel pour ses quatrième et cinquième éléments.

« Vous pouvez toujours améliorer la qualité des vrilles, des sauts, du jeu de pieds et tout le reste, a dit Daleman, neuvième aux championnats du monde la saison dernière. Je suis toujours déterminée à trouver de petits détails que je peux améliorer davantage. J’ai acquis beaucoup de confiance et je savais simplement ce que je voulais faire, m’apprécier complètement et demeurer simplement dans le moment. »

En couples, Lubov Ilyushechkina et Dylan Moscovitch, de Toronto, sont les meilleurs Canadiens au sixième rang avec 73,14 points. Les doubles champions du monde Meagan Duhamel, de Lively, en Ontario, et Eric Radford, de Balmertown, en Ontario, sont septièmes avec 72,67 et Julianne Séguin, de Longueuil, au Québec, et Charlie Bilodeau, de Trois-Pistoles, au Québec, sont 12es.

Radford souffre d’une blessure à une hanche qui l’a frappé la semaine dernière et qu’il décrit comme « extrêmement frustrante ». Toutefois ils ont patiné et produit un programme propre et ils s’attendaient à un meilleur classement. Ils ne sont qu’à un peu plus de six points de la troisième place.

« Nous avons été un peu surpris d’à quel point la note a été basse, a dit Radford. Nous avions anticipé que ce serait plus haut après une performance comme celle-là. Malgré tout cela bâtit notre confiance pour le programme long. »

Radford a dit qu’il n’avait jamais participé à une compétition en étant blesse.

« Elle n’est toujours pas à 100%, a dit Radford à propos de la hanche. J’ai patiné avec beaucoup de « Et si » dans ma tête, mais je pensais que la manière dont nous patinions était excellente pour l’état dans lequel j’étais. »

Wenjing Sui et Cong Han, de Chine, sont premiers avec 81,23 points. Aliona Savchenko et Bruno Massot, d’Allemagne, sont deuxièmes avec 79,84 et Evgenia Tarasova et Vladimir Morozov, de Russie, troisièmes avec 79,37.

Ilyushechkina et Moscovitch, qui participent à leurs troisièmes championnats du monde de suite, visent améliorer leur septième place de l’an dernier. Ils ne sont qu’à cinq points de la troisième place.

« Nous avons fait exactement ce pour quoi nous nous sommes entraînés et que nous sommes venus faire ici, a dit Moscovitch. Nous continuons de nous améliorer chaque fois que  nous patinons. C’est un programme que nous aimons et c’est excellent d’y mettre fin avec une note record pour la saison. »
Séguin et Bilodeau ont concouru pour la première fois depuis la finale du Grand Prix en décembre quand ils se sont classés cinquièmes. Séguin a souffert d’une commotion dans la nouvelle année.

« Nous avons une bonne sensation à propos de notre performance même s’il y a eu des erreurs, a dit Bilodeau. Le programme court est plus difficile pour nous présentement et nous sommes confiants que nous pouvons gérer notre programme libre beaucoup mieux demain (jeudi). »

La compétition se poursuivra jeudi après le programme libre en couples et le programme court masculin. Le programme libre féminin aura lieu vendredi.

Résultats complets: http://www.isuresults.com/results/season1617/wc2017/index.htm