L’Association internationale des professionnels de la communication (IABC Canada) a honoré Barb MacDonald en lui conférant la désignation Maître communicateur. Plus grand honneur décerné par l’organisation, ce prix reconnaît le dévouement et le succès de Barb dans le domaine des communications. Elle a reçu le prix la fin de semaine dernière au congrès de l’IABC Canada, à Victoria, C.-B.

OTTAWA (ONT.) – L’Association internationale des professionnels de la communication (IABC Canada) a honoré Barb MacDonald en lui conférant la désignation Maître communicateur. Plus grand honneur décerné par l’organisation, ce prix reconnaît le dévouement et le succès de Barb dans le domaine des communications. Elle a reçu le prix la fin de semaine dernière au congrès de l’IABC Canada, à Victoria, C.-B.

La désignation Maître communicateur de l’IABC, le plus grand honneur qu’accorde l’association à une personne, est un prix d’excellence pour l’œuvre de toute une vie. La désignation reconnaît les communicateurs canadiens exceptionnels dont le travail a fait honneur à l’IABC, la profession, son organisation ou ses clients et dont les contributions ont élevé les normes de la communication organisationnelle au Canada. L’IABC Canada n’a reconnu que 46 Maîtres communicateurs depuis que la création de la désignation en 1980.

Pendant presque 30 ans, Barb MacDonald a principalement travaillé dans le domaine des communications, commençant à exercer ses fonctions au Conseil d’éducation de Carleton. Elle a ensuite obtenu la désignation de communicatrice professionnelle agréée de l’IABC, ce qui l’a incitée à devenir consultante, offrant des conseils stratégiques en matière de communications à divers clients et organismes. Depuis 2010, Barb est la directrice des Communications générales de Patinage Canada.

Dans le cadre de son expérience internationale, Barb MacDonald a été chargée de la supervision des opérations médiatiques à divers événements sportifs dans le monde entier – tout particulièrement aux Jeux olympiques. Sa participation aux Jeux l’a emmenée aux États-Unis, en Italie, en Chine et en Grande-Bretagne. En 2006, elle s’est rendue à Doha, au Qatar, pour les Jeux asiatiques et en Jamaïque et à Antigua, pour la Coupe du monde de cricket en 2007. Elle est aussi lauréate de quatre prix Gold Quill de l’IABC, pour l’excellence dans la profession des communications.

Dans sa mise en candidature, on note que Barb MacDonald, une professionnelle hors pair en communications, qui s’empresse toujours de partager ses connaissances et ses conseils experts avec d’autres communicateurs. Elle a fait diverses présentations sur le perfectionnement professionnel et des études de cas pour l’IABC et d’autres organisations et travaillé avec des membres de l’IABC pour les aider à obtenir leur accréditation.

« Barb est un membre précieux de la communauté de l’IABC Ottawa », a déclaré Kelly Rusk, présidente sortante de l’IABC Ottawa et auteure de sa mise en candidature. « Elle fait preuve d’excellence dans les communications de nombreuses façons concrètes en plus d’être toujours prête à mettre son expertise au profit de notre chapitre et de ses membres ou d’aider à titre bénévole. »

Barb MacDonald est le premier membre de l’IABC Ottawa à se voir décerner cet honneur depuis 2000.

À propos de l’IABC Ottawa
Fondée en 1970, l’Association internationale des professionnels de la communication (IABC) constitue un réseau de plus de 15 500 professionnels des communications et du marketing provenant de plus de 80 pays. Établi en 1976, le chapitre d’Ottawa de l’IABC permet aux membres de puiser dans de vastes ressources et de profiter d’occasions qui les aideront à les mettre en valeur en tant que communicateurs. L’IABC Ottawa s’efforce d’offrir des occasions de perfectionnement professionnel et de réseautage aux professionnels des communications et du marketing créatifs tout en prônant l’excellence dans l’industrie. L’IABC Ottawa regroupe des professionnels des communications et du marketing créatifs qui, ensemble, font carrière et assurent leur réussite dans leur domaine respectif.